Home » Programmation Web » CMS » WP-CLI, configuration et utilisation

WP-CLI, configuration et utilisation

Qu’est ce que WP-CLI

WP-CLI est un ensemble de fonctionnalité en ligne de commande, permettant de gérer tous projets sur WordPress. Comme il est dit sur le site wp-cli.org, nous pouvons faire beaucoup de chose. Par exemple :

  • Installer un site (ou un multisite)
  • Générer, et gérer le fichier wp-config.php
  • Mise à jour des plugins, thèmes et traductions
  • etc…

Utilisation de WP-CLI…

Pour pouvoir utiliser WP-CLI, il est obligatoire d’installer sur votre poste (ou le serveur) le fichier PHAR qui va bien. Voici le script actuel d’installation :

curl -O https://raw.githubusercontent.com/wp-cli/builds/gh-pages/phar/wp-cli.phar
php wp-cli.phar --info
chmod +x wp-cli.phar
sudo mv wp-cli.phar /usr/local/bin/wp
wp --info

Et c’est suffisant. En tapant la commande wp –version, vous devriez avoir cette réponse : WP-CLI 1.5.0.
Remarque : pour mettre à jour WP-CLI, il existe deux solutions, la première étant la commande wp cli update, la deuxième étant de repasser le script d’installation.

Comme je disais dans l’introduction, il est possible d’installer WordPress avec WP-CLI, en quelques lignes.
Voici le script minimal d’installation :

wp core download --locale=fr_FR
wp core config --dbname=wordpress --dbuser=root --dbpass=admin --dbprefix=wp_
wp db create
wp core install --url="http://local.wordpress/" --title="Example Site DEV" --admin_name=guillaume --admin_email=g.jf.richard@gmail.com --admin_password=guillaume;
wp rewrite structure '/%postname%/' --hard
wp rewrite flush --hard

Voici ce que fait le script, ligne par ligne :

Ligne 1 : Téléchargement des fichiers WordPress de base (en VF).
Ligne 2 : Génération et lecture du fichier wp-config.php, avec les informations sur la base de donnée (nom BDD, utilisateur, mot de passe, préfixe des tables de la base)
Ligne 3 : Création de la base de donnée
Ligne 4 : Processus d'installation standard de WordPress, avec les informations qui vont bien (url du projet, titre du projet et informations de l'utilisateur).
Ligne 5 : Met à jour la structure des liens (par exemple : /%postname%/)
Ligne 6 : Réécriture des règles

On obtient l’installation suivante :

Et configuration plus poussé…

Il est possible d’améliorer ce dernier script, grâce à un fichier de configuration.
Vous pouvez en savoir plus directement sur la page dédié du site make.wordpress.org, la page est en anglais.

En quelques mots, WP-CLI peut automatiquement découvrir et lire les options d’un fichier de configuration (si il existe).

WP-CLI détecte tout d’abord le fichier wp-cli.local.yml, présent dans le répertoire courant du projet. Il détecte ensuite le fichier wp-cli.yml, présent aussi dans le dossier courant du projet.
Pour finir, la détection de ~/.wp-cli/config.yml. Le chemin du fichier doit être défini par la variable d’environnement WP_CLI_CONFIG_PATH.

Le fichier de configuration peut contenir beaucoup de chose, comme :

  • Les variables globales (de la BDD, des utilsateurs, etc…)
  • Les commandes à désactivées (selon l’environnement)
  • Les plugins et thèmes a installer (ou à désinstaller).
  • etc…

Il existe un exemple de fichier wp-cli.yml, sur la page dédié du site make.wordpress.org. Il est compréhensible.

Voici le fichier de configuration que je veux utiliser pour améliorer mon script d’installation :

# Global parameter defaults
color: true
apache_modules:
  - mod_rewrite
rewrite structure:
  - /%year%/%monthnum%/%postname%/
core download:
  locale: fr_FR
core install:
  admin_user: guillaume
  admin_password: guillaume
  admin_email: g.jf.richard@gmail.com
  title: WordPress Development
  url: http://local.wordpress/
core config:
  dbuser: root
  dbpass: admin
  dbhost: localhost
  dbname: wordpress
  dbprefix: wp_
  extra-php: |
        define('WP_DEBUG', true);
        define('WP_CACHE', false);

Reprenons mon précédent script d’installation de WP et modifions-le pour qu’il corresponde au fichier de configuration précédent.
Voici ce que cela donne :

wp core download
wp core config
wp db create
wp core install
wp rewrite structure --hard
wp rewrite flush --hard

En l’état, si vous lancez ce script, vous vous retrouverez avec un WordPress minimal, correspondant à l’autre script d’installation.
Vous pourrez réutilisez ce script avec tous les fichiers de configuration wp-cli.yml que vous aurez, quelque soit le projet, quelque soit l’environnement.

A partir de là, vous pourrez installer facilement n’importe quel projet WP en quelques secondes.

Si vous avez des questions en relation à l’article, ou si vous voulez des précisions, n’hésitez pas à me le dire en commentaires, ou par mail.

Liens

L’interface de ligne de commande pour WordPress : https://wp-cli.org/fr/
Commandes WP-CLI https://developer.wordpress.org/cli/commands/
Handbook wp-cli https://make.wordpress.org/cli/handbook/

Posté dans CMS, Programmation Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • RSS
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube